Scores en direct du repêchage de la NBA 2022: analyse de l’élection, ordre de repêchage complet alors que le Magic sélectionne Paolo Bancher en premier

Le repêchage NBA 2022 est déjà là, mais ses secrets n’ont pas encore été résolus. Des ébauches de mise en page sont présentées, un certain consensus a été formé et la réaction excessive des fans commence déjà.

Qui finira par être le meilleur de notre trio attendu, Paola, Chet ou Jabari ? Comment Jaden Ivey agira-t-il en tant que chef de la sécurité lorsqu’on lui demandera? Will AJ Griffin peut retrouver sa meilleure forme. Keegan Murray peut-il marquer en NBA comme au collège ? Qu’en est-il de la défense ?

Nous ne trouverons pas de réponses à ces questions ce soir, mais les analystes de CBS Sports NBA Draft Gary Parish et Kyle Boone sont là pour évaluer les valeurs que les équipes extraient de leurs choix au fil de la nuit. Regardez ceci et regardez gratuitement toute la nuit sur le NBA Draft Le siège social de CBS Sports ici et dans le lecteur vidéo sur cette page.

Le premier tour de la Draft NBA 2022

Estimations de la paroisse de Gary

1. La magie d’Orlando: PF Paolo Banchero, Duc

Bien que j’aurais pris Chet Holmgren, je ne peux pas dire que prendre Banchero est une erreur. Je pense qu’il sera le joueur le plus spectaculaire juste après le saut et le favori pour gagner dans la recrue de l’année. C’est palpable, si étrange. C’est un attaquant grand, fort et talentueux qui peut devenir un élément de construction incroyable à Orlando. Classe A

2. Tonnerre d’Oklahoma City: C Chet Holmgren, Gonzague

Les inquiétudes concernant les tirs mineurs de Holmgren sont légitimes – mais il est une perspective si unique avec un potentiel incroyable qu’ici, il est le bon choix. C’est un protecteur de jante de 7 pieds qui peut également le repousser comme un garde et faire en toute sécurité des points à 3 points. Il a le plafond le plus élevé sur ce projet, et il ne devrait donc pas être plus bas qu’ici. Note : A+

3. Houston Rockets: PF Jabari Smith, Auburn

Pendant la majeure partie du repêchage, Smith a été considéré comme le choix général № 1. Et dans une classe avec trois grands hommes prometteurs de haut niveau, Smith est devenu un choix facile lorsqu’il est tombé à la troisième place du classement général. Smith n’a pas encore évolué à bien des égards, mais il est déjà un excellent tireur et un défenseur commuté qui joue avec une énergie incontestable et s’intègre bien avec Jalen Green. Note : A+

4. Rois de Sacramento: PF Keegan Murray, Iowa

J’aime Murray, mais ce n’est pas ce que je ferais. Je prendrais Jaden Ivy. Mais il a précisé qu’il ne voulait pas être là. Je ne pense pas que ce soit suffisant pour expliquer que je ne l’ai pas pris, mais je comprends où les Kings veulent en venir avec ce mouvement. Murray a été un grand joueur cette saison – le deuxième meilleur basketteur universitaire du pays. Classe : B

5. Pistons de Détroit: SG Jaden Ivey, Purdue

Ivy est une athlète explosive qui joue gros et est capable d’attaquer la jante de différentes manières. Comparons à Ja Morant, pas très bon pour Ivy, mais c’est quand même un grand joueur. On se demande s’il sera réellement un meneur de jeu dans la NBA, mais maintenant il est jumelé avec Cade Cunningham, un distributeur naturel. Note : A+

6. Pacers de l’Indiana: SG Benedict Maturin, Arizona

Plus que tout autre choix de loterie prévisible, Maturin est celui dont j’ai le plus levé le stock après sa valorisation par rapport à ce que je pensais pendant la saison. Tu coules, et qu’est-ce que tu n’aimes pas ? C’est un ailier athlétique 6-6 qui peut faire beaucoup de choses et qui a un potentiel d’étoile. Classe A

sept. Portland Trail Blazers: SG Shaedon Sharpe, Kentucky

Ce choix est intéressant car il semble qu’avec l’échange de Jeremy Grant les Blazers tentent d’obtenir de bons résultats. Et Sharpe est abordé de manière intéressante dans cette perspective. Mais peu de joueurs de cette classe ont des plafonds plus élevés que lui. C’est un buteur explosif avec une taille de flanc et un athlétisme ridicules, et un jour il pourrait devenir un défenseur plus avec ces outils. Il n’est probablement pas prêt à le faire juste après ne pas avoir joué la saison dernière dans le Kentucky. Note : B+

8. Pélicans de la Nouvelle-Orléans (de Les Lakers): SG Dyson Daniels, Ligue G

Daniels n’est pas aussi prometteur que les précédentes stars d’Ignite, mais il est toujours un garde surdimensionné passionnant qui peut jouer avec ou sans ballon. Son cavalier est la plus grande préoccupation pour le moment, mais si les Pélicans peuvent obtenir une telle baisse, il a un plafond haut. Et cette équipe de Pelicans est sur le point de devenir un concurrent légitime – bien qu’à bien des égards, cela incombe à Zion Williamson. Daniels s’intègre très bien dans ce noyau en tant que peut-être le meilleur défenseur de périmètre de ce repêchage. Note : A+

9. San Antonio Spurs

dix. Assistants de Washington

11. Knicks de New York

12. Oklahoma City Thunder (via Tondeuses à cheveux)

13. Charlotte Frelons

14. Les Cavaliers de Cleveland

15. Charlotte Hornets (via les pélicans)

16. Hawks d’Atlanta

17. Houston Rockets (via réseau)

18. Chicago Bulls

19. Loups du Minnesota

20. San Antonio Spears (du Rapaces)

21. Pépites de Denver

22. Grizzlies de Memphis (de le jazz)

23. Philadelphie 76ers

24. Dollars de Milwaukee

25. San Antonio Spears (à partir de Celtics)

26. Houston Rockets (du Non-conformistes)

27. La lande de Miami

28. Guerriers de l’État d’or

29. Memphis Grizzlies

30. Denver Nuggets (à partir de Le soleil par le tonnerre)

Le deuxième tour du repêchage NBA 2022

Les estimations de Kyle Boone

31. Indiana Pacers (de Rockets via Cavaliers)

32.Orlanda magique

33. Raptors de Toronto (de Pistons via Spurs, Wizards et Bulls)

34. Tonnerre d’Oklahoma City

35. Lakers de Los Angeles (de Pacers via Bucks and Magic)

36. Detroit Pistons (des Blazers)

37. Rois de Sacramento

38. San Antonio Spurs (des Lakers aux Bulls et aux Wizards)

39. Cleveland Cavaliers (des Spurs au Jazz)

40. Timberwolves du Minnesota (de Wizards via Cavaliers)

41. Pélicans de la Nouvelle-Orléans

42. Les Knicks de New York

43. Clippers de Los Angeles

44. Hawks d’Atlanta

45. Les frelons de Charlotte

46. ​​​​Portland Trail Blazers (de Nets via Pistons)

47. Memphis Grizzlies (de Cavaliers à Pelicans et Hawk)

48. Timberwolves du Minnesota

49. Cleveland Cavaliers (des Bulls aux Grizzlies, en passant par les Pistons et les Kings)

50. Timberwolves du Minnesota (des Nuggets aux 76ers)

51. Golden State Warriors (des Raptors aux 76ers)

52. Pélicans de la Nouvelle-Orléans (de Jazz)

53. Celtics de Boston

54. Washington Wizards (de Mavericks)

55. Guerriers de l’État d’or

56. Cleveland Cavaliers (avec Heath via Pacers)

57. Portland Trail Blazers (de Grizzlies via Jazz)

58. Indiana Pacers (avec des soleils)

Leave a Reply

Your email address will not be published.